L’ail noir, ce trésor venu d’Asie !

 l'ail noir

 

L’ail noir, originaire du Japon n’est autre que de l’ail blanc qui a subi un procédé de fermentation à des températures comprises entre 65 et 80 ºC, et qui est resté un mois environ dans un environnement humide contrôlé

Ce procédé, qui donne la couleur noire, augmentent les propriétés de l’ail et minimise son goût et son arôme intense, évitant ainsi, une fois consommé, la mauvaise haleine si caractéristique de cet ingrédient

 

L’enveloppe écrue enrobe alors des gousses d’un noir d’ébène. Cet ail a un goût d’umami, cette fameuse cinquième saveur présente dans la sauce de soja. Et ce serait un alicament riche en antioxydants, Son action protectrice sur le coeur combattrait l’hypertension et renforcerait le système immunitaire…

 l'Ail noir

L’ail noir est obtenu par fermentation, un procédé utilisé depuis des siècles en Asie. Les têtes d’ail frais sont conditionnées dans une atmosphère humide durant 45 jours minimum. Il se produit une oxydation qui leur donne cette couleur noire ébène.

Sa saveur piquante laisse place à la douceur et rappelle le goût de la sauce soja ou du vinaigre balsamique, très appréciable en cuisine !

C’est excellent, fondant et doux, mais les arômes varient selon le temps de séchage de l’ail. on y retrouve des parfums de fruits confits ou secs, de la réglisse, du caramel ou du vinaigre balsamique, une légère saveur fumée ou un goût café-chocolat.

Le préparer

On le détaille en lamelles et on le sert sur des tranches de pain grillées, avec du beurre demi-sel ou un filet d’huile d’olive douce, de la fleur de sel et du poivre du moulin.
On le mélange à un beurre doux ou demi-sel sur des filets de poisson blanc, des seiches ou des calmars grillés, des langoustines ou des crevettes rôties, des légumes grillés ou de simples pommes vapeur…
On l’écrase dans une vinaigrette pour réveiller une salade verte.
On le tranche et on l’intègre dans une salade de tomates mûres.
On le coupe en dés dans la pâte d’un cake aux fruits confits ou de cookies au chocolat.
On le laisse infuser dans de la crème fraîche pour préparer de la mousse ou des truffes au chocolat.

Son prix

A partir de 7 € la tête.

Ail noir

Comment faire l’ail noir soi-même ?
Mettez les têtes d’ail dans un cuiseur à riz et laissez l’appareil sur « maintien chaud », puis, séchez à l’air libre (notez que je ne travaille pas chez EDF lol)
Je voulais simplement vous dire que c’était possible de faire son ail noir chez vous, cela dit au vu du temps que cela met, ce sera plus simple de l’acheter

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CommentLuv badge